Arrêt cardiaque et boissons énergisantes

Aux États-Unis, un adolescent de 16 ans est décédé d’un arrêt cardiaque semble-t-il parce qu’il venait de boire trois boissons fortement caféinées en un temps très court dont une « énergisante », comme l’ont montré des analyses, révélées ce 16 mai 2017. À plusieurs reprises, comme nous le rappelions en 2013, les boissons énergisantes ont été associées à des risques de problèmes cardiaques. Grâce à l’imagerie par résonance magnétique, des chercheurs allemands avaient observé l’effet de ces boissons sur le cœur. Leurs résultats avaient de quoi renforcer les méfiances.

Les dangers d’une consommation excessive de boissons énergisantes sont potentiellement fatales

«Dès une canette par jour tous les jours, il y a un risque de dépendance qui apparaît».

Voici les dangers d’une trop forte consommation de boissons énergisantes :

  • Dépendance
  • Arythmie, tachycardie, palpitations, extrasystoles
  • Hypertension
  • Lésion cardiaque et arrêt cardiaque
  • Agitation, anxiété
  • Tremblements
  • Insomnie
  • Maux de tête
  • Irritabilité
  • Nervosité
  • Déprime possible
  • Troubles de la concentration
  • Stimulation de l’acidité
  • Augmentation des reflux
  • Diarrhée

Beaucoup de gens pensent que les boissons énergisantes les aident à se concentrer. Mais même si cela fonctionne pendant un petit temps, c’est l’effet inverse qui se produit passé quelques minutes.

Des effets stimulants à court terme

En fait, les boissons énergisantes stimulent à la fois les capacités physiques et mentales. Pour lutter contre le sommeil et augmenter leur forme physique, de nombreux étudiants y ont recours à haute dose. Ils consomment la boisson seul afin d’être en forme pour étudier dans la semaine précédant un examen, ou mélangée à de l’alcool pour tenir en soirée. Cependant il existe une troisième utilisation, celle liée à une des maladies du siècles, la pratique d’interminables parties de jeux en ligne.

La conclusion laconique de l’Anses concernant l’apport énergétique réel est catégorique. Pour l’agence, il y a surconsommation de vitamines du groupe B.

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

Pour prendre rendez-vous        +212 5228-59220

× Comment peut-on vous aider ?